Accueil du site > Revue de Presse > Gensac (33), un bijou médiéval joliment perché

Gensac (33), un bijou médiéval joliment perché

8 août 2017

Publié le 06/08/2017 par Jean-Charles Galiacy.

La cité ne vaut pas simplement le détour pour ses panoramas dominants.

C’est un petit bijou posé sur un promontoire naturel qui surplombe les vallées de la Dordogne et de la Durèze. Le village de Gensac, à une centaine de mètres d’altitude, se situe non loin de la frontière entre la Gironde et le Périgord. La cité ne vaut pas simplement le détour pour ses panoramas dominants, mais également pour son architecture médiévale préservée et ses vieilles pierres lui donnant un si précieux cachet.

Maisons à colombages, avec auvent ou affichant une échauguette, se succèdent sur la grande place ou dans les ruelles du bourg de quelque 800 âmes. L’ancien château qui occupait naguère la pointe de la colline n’est plus, complètement disparu après la Révolution, mais ses vieilles pierres ont permis la construction de nombreuses demeures aujourd’hui disséminées.

Une créature fantastique…
À la place, l’église Notre-Dame, reconstruite au XIXe siècle, continue d’abriter une légende. Sous l’édifice religieux, une grotte profonde logerait toujours la Chausse Bielhe, une créature fantastique qui donne le frisson, puisqu’elle profiterait du sommeil des dormeurs pour s’asseoir sur leur poitrine et les étouffer durant leurs rêves…

Trêve de superstition, rien n’est à craindre du côté de Gensac, la cité appelant plutôt au farniente ou à la restauration dans l’un des nombreux établissements proposant une terrasse, à l’ombre ou ensoleillée.

Après une pause gourmande, on peut s’offrir une visite à pied de ce bastion naturel et de ses rues pavées ou investir la Maison du boulanger (1), un petit musée invitant à un voyage dans le temps avec des reconstitutions de la vie de 1850 à 1950, et contenant de nombreux objets ou personnages en costumes d’époque. Outre plusieurs ouvrages patrimoniaux, la commune abrite aussi l’un des derniers courtepointiers de France. Dans son échoppe, sise dans la grand’rue, les visiteurs pourront découvrir le travail particulier d’un tapissier à l’ancienne (2).

(1) Visites sur réservation. Tél. 05 57 47 46 67.
(2) Tél. 06 70 18 15 09.

1 Message

  • Très bel article,beaucoup de souvenirs en le parcourant puisque mes parents ont habité dans cette belle bourgade,grand rue face à l’ancien garage de Mr T....t durant une dizaine d’années.J’ai eu l’occasion d’y aller en vacances,d’apprécier ce beau village et environs.J’y reviendrai,promis.
    Jcl.B.

    Répondre à ce message

Faire un commentaire sur cet article

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Suivre la vie du site RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP 2.1.19 - Squelette ViaSPIP 2.1.10b